Le classement UPEC

Les revêtements de sol souples doivent,  résister à l'usure et à la pression des mobiliers, à la circulation des personnes, aux produits chimiques,

glissants ou tachants. La connaissance de l'usage qui sera fait des locaux est déterminante dans le choix du revêtement de sol.Celui-ci devra atteindre

des performances offrant à l'ouvrage une durabilité suffisante face à toutes ces agressions.

Un mauvais choix conduira inévitablement à des problèmes de résistance et donc de durabilité de l'ouvrage, pire: à des risques de chutes de personnes.

Le classement UPEC , mis au point pour aider au bon choix des revêtements de sol en fonction de l'usage des locaux, est utilisé par les professionnels.

Ce classement, spécifique à la France, indique le niveau d'exigence auquel doit satisfaire l'ouvrage aux facteurs d'agression suivants :

  • Usure à la marche ;
  • Poinçonnement dû au mobilier fixe ou roulant ou à la chute d'objets ;
  • Eau ou humidité, notamment celles provenant de l'entretien et du lavage du sol ;
  • Chimiques (produits chimiques et produits tachants).

Les performances de ces revêtements de sol sont caractérisées par l'association des quatre lettres munies d'indices croissants correspondant

à des sévérités d'usage croissantes (léger-1, courant-2, élevé-3, très élevé-4)

U 2 2S 3 3S 4
P 2 3 4 4S  
E 1 2 3    
C 0 1 2 3  

Exemple:

Dans des logements collectifs, une chambre privative se contentera d'un revêtement classé U2SP2E1C0 alors que les couloirs devront être revêtus avec un revêtement classé U4P3E1C0 beaucoup plus résistant à l'usure et au poinçonnement

Le classement U

Le classement U détermine l'épaisseur de la couche d'usure.

 

Isophonique compact
U2S 0.25 mm -
U3 0.50 mm 0.55 mm
U4 0.65 mm 0.70 mm

Le classement P

Le classement P fixe la performance au poinçonnement 
P2: poinçonnement rémanent < 0,35 mm 
P3: poinçonnement rémanent < 0,70 mm

 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-François Hardy